Commande d'assentiment à encastrer et interrupteur d'assentiment dans la poignée, à 3 positions

  • 1 contact principal
  • dimensions réduites et compactes
  • sans capuchon en caoutchouc
  • 2 contacts de travail
  • 0-2 contacts auxiliaires
  • Jaune, noir, gris
  • 2 contacts de travail
  • Ø 16mm Cote de montage
  • Jaune, noir, gris
  • 2 contacts de travail
  • Ø 16mm Cote de montage
  • Jaune, noir, gris
  • 2 contacts principaux
  • 2 contacts auxiliaires
  • Jaune, noir, gris
  • 2 contacts de travail
  • Classe de protection IP 66
  • Bouton d’arrêt d’urgence en option
  • 2 contacts de travail
  • Classe de protection IP 66
  • Bouton d’arrêt d’urgence, bouton-poussoir, interrupteur à clé

Fonctionnement à 3 niveaux Commande d'assentiment (IEC 60947-5-8)

Le fonctionnement de nos boutons d’approbation est à 3 niveaux ou basé sur 3 positions. Les contacts de travail sont actionnés en position centrale. Pour ce faire, nous avons implémenté un point de pression clairement perceptible au niveau de la construction. En cas d’action de panique / de blessure, l’opérateur soit serrerait fort (3ème niveau), soit relâcherait la poignée (1er niveau). Les deux fois, les contacts de travail seraient désactivés, ce qui entraînerait l’arrêt de l’installation. La 2e étape doit donc être actionnée et maintenue activement. Il est surtout utilisé lors de la mise en place ou de l’entretien de machines ou de robots à l’intérieur de zones dangereuses.

Fonctionnement en 3 étapes pour une maintenance sûre des machines

Il peut toujours y avoir des raisons de désactiver le dispositif de protection dans la zone dangereuse des machines et des installations industrielles, par exemple pour l’entretien et la réparation. C’est-à-dire à chaque fois que des opérateurs doivent travailler directement dans ces zones dangereuses pour effectuer des travaux de programmation, de test ou de maintenance. On distingue également ici le fonctionnement normal– généralement automatique – et le fonctionnement manuel spécial. Dans la plupart des installations industrielles modernes, le fonctionnement “normal” est donc synonyme de fonctions automatiques, par exemple pour les robots. C’est là qu’interviennent les mesures de protection opérationnelles. Ceux-ci entraînent l’arrêt de la machine lorsqu’une personne pénètre dans la zone dangereuse ou lorsque la porte de sécurité s’ouvre.

Mais si la.. :

  • Nouvelle installation
  • Changement de processus
  • Dépannage
  • Entretien
  • Programmation

…alors les dispositifs de protection normaux doivent être supprimés et la machine doit être commandée en mode manuel. Les commandes d’assentiment sont utilisées pour protéger les personnes et les installations contre les dommages. En effet, si les dispositifs de protection du fonctionnement normal sont désactivés, des mesures supplémentaires doivent être prises afin de pouvoir garantir la protection des personnes également en fonctionnement spécial. Il s’agit notamment des commandes d’assentiment à trois positions.

Leur utilisation est prescrite dans les directives sur les machines, annexe 1, dès que le dispositif de protection est supprimé dans ces modes de fonctionnement. Les directives indiquent qu’il faut ici utiliser un dispositif verrouillable qui ne permet le fonctionnement de la machine que par une deuxième action séparée. Si un opérateur peut donc déplacer la machine dans la zone dangereuse, la commande d’assentiment doit en outre être confirmée sous la forme d’un dispositif de commande manuel. Toute personne travaillant dans la zone dangereuse doit avoir ce dispositif d’assentiment sur elle.

Comment fonctionnent les commandes d'assentiment à 3 positions

La principale fonction des commandes d’assentiment est de prévenir les dommages corporels et matériels en cas de mouvements incontrôlés ou imprévisibles des machines. En cas de panique, les personnes réagissent soit en appuyant fortement sur le bouton, soit en le relâchant complètement : dans les deux cas, la machine s’arrête de manière fiable.

Le fonctionnement de nos boutons d’approbation est à 3 niveaux ou basé sur 3 positions. La fonction dite ARRÊT-MARCHE-ARRÊT – c’est-à-dire la version à 3 niveaux – est réglementée par des normes internationales.

  • Niveau 1 : le bouton-poussoir n’est pas encore actionné. La machine est soit désactivée (arrêt), soit fonctionne avec les fonctions de sécurité du fonctionnement normal activées.
  • Étape 2 : la position centrale de la commande d’assentiment. Dans ce cas, la machine fonctionne pendant que les protecteurs tels que les portes sont désactivés afin de pouvoir effectuer des travaux de maintenance ou de nouveaux réglages (marche).
  • Étape 3: si le bouton est appuyé ou enfoncé trop fort, la machine s’arrête (arrêt). La commande d’assentiment protège ainsi l’opérateur et les personnes se trouvant dans la zone de danger en cas de réaction excessive dans une situation d’urgence.

Les contacts de travail sont actionnés en position centrale. Pour ce faire, nous avons implémenté un point de pression clairement perceptible au niveau de la construction. En cas d’action de panique / de blessure, l’opérateur soit serrerait fort (3ème niveau), soit relâcherait la poignée (1er niveau). Les deux fois, les contacts de travail seraient désactivés, ce qui entraînerait l’arrêt de l’installation. La 2e étape doit donc être actionnée et maintenue activement. Ce n’est qu’alors que le fonctionnement manuel spécial de l’installation industrielle est possible, alors que les dispositifs de protection normaux sont désactivés dans le cadre de la maintenance, de la programmation ou du changement de processus. L’utilisation d’une commande d’assentiment se fait donc surtout lors de l’installation ou de l’entretien de machines ou de robots dans des zones dangereuses.

Le principe de fonctionnement en 3 étapes est donc basé sur le point de vue ergonomique selon lequel un opérateur, dans une situation de choc, comme par exemple en cas d’électrocution, ou même en cas de crise cardiaque, soit serrerait trop fort, soit relâcherait brusquement.

Une autre exigence de sécurité pour une commande d’assentiment est que les contacts ne soient pas fermés lors du retour de l’étape 3 à l’étape 1 dans l’étape 2 , afin d’éviter une activation momentanée de la machine.

Les commandes d’assentiment à 3 positions de B-COMMAND se distinguent par les avantages suivants :

  • Une ergonomie exemplaire
  • Faible poids
  • Point de pression léger et stable
  • 2 circuits de travail (redondance)
  • Contacts auxiliaires pour les fonctions du moniteur
  • Difficile à manipuler
  • Force d’actionnement de la position 2 (marche) à la position 3 (arrêt – en cas de pression trop forte) identique pour la pression centrée et excentrée

La plupart des commandes d’assentiment disposent de contacts de commutation redondants et d’actionneurs redondants. La divergence des états de commutation des deux contacts peut être identifiée comme un défaut au moyen d’un circuit approprié et la machine peut être mise hors service, malgré des contacts éventuellement endommagés. Pour un confort d’utilisation optimal, la force d’actionnement est absolument identique de la position 2 à la position 3 pour la pression centrée ainsi que pour la pression excentrée : même la commutation avec un seul doigt à l’extrémité extérieure est possible de manière fiable. De plus, la force de commande nécessaire ne change que marginalement, même après la 10 000e activation.

 

Qualité de fabrication et fiabilité conformes à la norme IEC 60947-5-8

Bien que les réglementations internationales aient imposé l’utilisation de commandes d’assentiment à trois positions, rien n’a été défini en ce qui concerne la force de commande et la durée de vie des commandes. Or, ces deux éléments sont d’une importance cruciale sur le plan ergonomique. Toutes les commandes d’assentiment de B-COMMAND ont été conçues et testées avec une attention particulière pour une longue durée de vie et une sécurité maximale.

Les exigences spécifiques de la directive CEI 60947-5-8 ont constitué la base de la gamme de produits. Toutes les commandes d’assentiment ont été testées et certifiées conformément aux spécifications de la directive CEI 60947- 5-8.

Nos commandes d’assentiment permettent donc

  • Travailler en toute sécurité dans une zone dangereuse
  • l’observation des processus lorsque les protecteurs (par exemple les portes de protection) sont ouverts ou désactivés. C’est important, par exemple, lors de changements de processus ou de nouvelles installations.
  • la protection de l’opérateur et des personnes travaillant dans la zone dangereuse contre les réactions excessives de la commande de la machine
  • Une utilisation confortable grâce à un boîtier ergonomique

Normes et homologations pour commandes d'assentiment

Les commandes d’assentiment qui sont intégrées dans les circuits de sécurité d’une installation industrielle ont une fonction de protection des personnes et des installations. La conception de la fonction, ainsi que l’intégration et l’installation dans l’entreprise doivent donc être basées sur la directive relative aux machines et les normes européennes. La directive sur les machines a été transposée dans la législation nationale des États membres de l’UE et est donc contraignante pour chaque fabricant. Les exigences précises pour les interrupteurs tels que la commande d’assentiment sont définies dans la norme EN 60947 partie 5-1 (Appareillage à basse tension – partie 5-1 : appareils et éléments de commutation pour circuits de commande ; appareils électromécaniques pour circuits de commande). Ce n’est que lorsque toutes ces exigences sont remplies ou dépassées (durée de vie et ergonomie) qu’ils peuvent être utilisés. Nos commandes d’assentiment répondent à toutes les normes pertinentes pour les dispositifs de commutation de sécurité et les dépassent même parfois. même. Nous vous aidons ainsi à respecter les consignes de sécurité lors de la conception de vos machines.

Normes européennes

EN 60 204Safety of machinery - Electrical equipment of machines
EN 775/ EN ISO 10218Industrial robots; Safety (ISO 10218:1992, modified)
VDI 2853Safety requirements for construction, equipment and operation of industrial robots (withdrawn)
VDI 2854Safety requirements for automated manufacturing systems

Normes américaines

ANSI B11-TR3-2000Risk Assessment and Risk Reduction - A Guide to Estimate, Evaluate and Reduce Risks Associated with Machine Tools
NFPA 79 (2002)Electrical Standard for Industrial Machinery
OSHA 29 CFR 1910 / Subpart O / Subpart P / Subpart SMachinery and Machine Guarding Hand and Portable Power Tools and Other Hand

Le fonctionnement manuel spécial

Si un contrôle du fonctionnement de l’installation doit être effectué après un réglage ou un entretien, le mode de commande manuelle est idéal. Le passage du mode automatique au mode manuel de l’installation peut par exemple être déclenché en retirant la commande d’assentiment de son support mural. Ce support mural pour les séries
ZB1
et
ZB2
nous proposons comme accessoire.

Les touches de commande ou de fonction intégrées en option dans la commande d’assentiment permettent à l’opérateur de commander l’installation en mode manuel dans la zone dangereuse.

Le fonctionnement en 3 étapes avec ouverture forcée

Dans la plupart des commandes d’assentiment, on travaille avec des contacts à ouverture positive, ce qui désigne des éléments de commutation spécialement conçus pour assurer une séparation toujours sûre des contacts de commutation. Cela vaut même si les contacts sont soudés. Même dans ce cas, la force d’actionnement rompt la connexion.

Comme le montre clairement l’illustration ci-dessus, la fonction d’approbation ne peut être atteinte qu’au niveau 2. Ceci est obtenu en fermant les contacts à fermeture par la force d’actionnement manuelle de l’opérateur. Si l’opérateur relâche le bouton dans une réaction de panique, le commutateur passant du niveau 2 (marche) au niveau 1 (arrêt) , les contacts à fermeture s’ouvrent à nouveau.

Jusqu’ici, les commandes d’assentiment à 2 positions et à 3 positions ont d’ailleurs la même fonction. Le site Ladifférence se fait sentir lorsque l’opérateur appuie trop fort, par exemple en cas de convulsion ou d’électrocution. Si une commande d’assentiment à 2 positions est utilisée pour le fonctionnement manuel spécial dans la zone de danger, il faut veiller, par d’autres éléments de commande, à ce que les personnes soient en mesure, en cas d’urgence, d’effectuer une d’activer undispositif d’arrêt d’urgence situé à proximité (VDI 2853).

Si, sur une commande d’assentiment à 3 positions, le point d’appui (position 2) est enfoncéen cas de panique (à la position 3), la différence devient évidente. Ici, non seulement les contacts à fermeture (S) sont réinitialisés, mais en plus les contacts à ouverture positive sûrs (Ö ) sont ouverts. De plus, lors d’une réinitialisation rapide du niveau 3 (arrêt) au niveau 1 (arrêt), la fonction d’assentiment n’est pas activée au point de pression du niveau 2 (marche) . En effet, l’accord ne peut ainsi être donné que si le contact à fermeture et le contact à ouverture positive sont fermés simultanément. Cela n’est possible que lors de l’actionnement du niveau 1 vers le niveau 2. En faisant le chemin inverse, du niveau 3 au niveau 1, le niveau 2 est sauté, ce qui évite un redémarrage intempestif. Si l’élément de réglage a atteint le niveau 1, le déroulement de la fonction peut être relancé.

Certaines commandes d’assentiment peuvent en outre être équipées d’un bouton d’arrêt d’urgence en option.

Ergonomie de nos commandes d’assentiment

Le grand avantage de nos commandes d’assentiment réside dans leur maniement équilibré, même sur de longues périodes (par ex. lors de l’observation de processus de fabrication). Un poids réduit, un design de boîtier ergonomique et un point de pression léger et stable ainsi que des contacts à faible usure garantissent une longue durée de vie et une utilisation sûre dans toutes les situations. La possibilité d’utiliser plusieurs doigts au lieu du seul pouce permet de maintenir la force d’actionnement pendant une période prolongée.

Aperçu de nos commandes d'assentiment

Commande d’assentiment ZA1

Bouton-poussoir d'assentiment-Unité de commande d'assentiment-Bouton-poussoir d'assentiment à encastrer-ZA1
  • 3 niveaux (ARRÊT – MARCHE – ARRÊT)
  • Idéal comme commande d’assentiment sur les périphériques de saisie
  • 1 contact de travail (contact de fermeture)
  • Faible taille
  • Ouverture forcée (niveau 2 – niveau 3)
  • Les contacts ne se ferment pas lors de la réinitialisation (niveau 3 – niveau 1)

Commande d’assentiment ZA2

Zustimmtaster-Zustimm-Bedieneinheit-Zustimmungstaster-Einbau-Zustimmschalter-ZA2
  • 3 niveaux (ARRÊT – MARCHE – ARRÊT)
  • Idéal comme commande d’assentiment sur les périphériques de saisie
  • 2 contacts de travail (inverseur)
  • Ouverture forcée des contacts auxiliaires (niveau 2 – niveau 3)
  • Les contacts ne se ferment pas lors de la réinitialisation (niveau 3 – niveau 1)
  • La configuration de contacts redondants répond à la catégorie de sécurité 4
  • Contacts auxiliaires pour les fonctions du moniteur
  • Avec capuchon en caoutchouc IP65

Commande d’assentiment ZA3 / ZA5

Bouton-poussoir d'assentiment-Unité de commande d'assentiment-Bouton-poussoir d'assentiment à encastrer-ZA3-ZA5
  • Dimension de montage Ø 16 mm
  • 3 niveaux (ARRÊT – MARCHE – ARRÊT)
  • Idéal comme commande d’assentiment sur les périphériques de saisie
  • 2 contacts de travail (inverseur)
  • Les contacts ne se ferment pas lors de la réinitialisation (niveau 3 – niveau 1)
  • La configuration de contacts redondants répond à la catégorie de sécurité 4
  • Avec capuchon en caoutchouc IP65

Commande d’assentiment ZA6

Zustimmtaster-Zustimm-Bedieneinheit-Zustimmungstaster-Einbau-Zustimmschalter-ZA6
  • 3 niveaux (ARRÊT – MARCHE – ARRÊT)
  • Design ergonomique
  • 2 contacts de travail
  • Les contacts ne se ferment pas lors de la réinitialisation (niveau 3 au niveau 1)
  • La configuration de contacts redondants répond à la catégorie de sécurité 4
  • Classe de protection IP65

Commande d’assentiment ZB2

Bouton-poussoir d'assentiment-interrupteur d'assentiment-poignée-Accept-ZB2-B-COMMAND
  • 3 niveaux (ARRÊT – MARCHE – ARRÊT)
  • design ergonomique
  • 2 contacts de travail –
  • Les contacts ne se ferment pas lors de la réinitialisation (niveau 3 – niveau 1)
  • la configuration de contacts redondants répond à la catégorie de sécurité 4
  • degré de protection jusqu’à IP67
  • Voyant lumineux en option
  • Bouton-poussoir ou interrupteur à clé en option
  • Bouton-poussoir champignon d’arrêt d’urgence en option
  • Cosses à souder
B-COMMAND SUPPORT

Vous avez des questions ?

Nos collaborateurs sont à votre disposition via le chat et le formulaire de compte et se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions.

ENVOYEZ-NOUS VOTRE MESSAGE

INFORMATIONS DE CONTACT

B-COMMAND GmbH
Grützmühlenweg 46
22339 Hamburg
Allemagne

040 53 80 92 50
040 53 80 92 86

Suivez-nous sur nos canaux de médias sociaux et soyez informés des nouveaux produits.